Retour Accueil


                                                                                                                                                        

Rénovation énergétique :


Lancement de la plate-forme expérimentale en Pays des 6   Vallées

Des plates-formes d’expérimentation sur des territoires pilotes : Pays des 6 Vallées

Depuis 2007, le Pays des 6 Vallées est engagé dans la mise en œuvre d’un Plan Climat Energie Territorial avec pour objectif de réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre du territoire sur tous les secteurs (déplacements, tertiaire, entreprise, agriculture et résidentiel).

Engagé dans un Contrat Local Initiatives Climat de 2008 à 2014, le Pays des 6 Vallées a mené, aux côtés de l’ADEME et de la Région Poitou-Charentes, des actions de réduction des émissions de gaz à effet de serre sur les secteurs les plus émetteurs de CO2, à savoir les déplacements, l’agriculture et le patrimoine bâti (public et privé). Le secteur résidentiel constitue l’un des secteurs le plus émetteur de CO2. En effet, les émissions de GES sont estimées à 65 100 tonnes eq CO2 par an, soit 30% des émissions globales.

Bien que peu exposé à des situations de précarité énergétique, les élus constatent que la situation évolue et de plus en plus de ménages se retrouvent exposés à la précarité énergétique ou risquent d’y être exposé dans les années à venir. Par ailleurs, de nombreux ménages, sans pour autant être en situation de précarité énergétique, ne réalisent pas de travaux malgré les nombreuses aides existantes sur le territoire régional.

Face à ces constats, les élus du territoire ont souhaité agir pour améliorer la performance énergétique des logements de leurs administrés et prévenir la précarité énergétique des ménages.

C’est pourquoi, avec le soutien de l’ADEME, le Pays a lancé une étude sur « l’amélioration de la performance énergétique de l’habitat privé sur le Pays des 6 Vallées ». Celle-ci avait pour double objectif de recenser les freins à la réalisation de travaux de performance énergétique de la part des ménages et de recenser les actions permettant la réalisation de travaux.

Accompagné de l’IFREE et de l’AREC, le Pays a ainsi pu élaborer un programme d’action préfigurant l’Appel à Manifestation d’Intérêt lancé en juillet 2014 par l’ADEME et la Région Poitou-Charentes.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Bâtiment, et afin, d'intensifier et massifier la rénovation thermique des bâtiments, l'ADEME et la Région Poitou-Charentes ont lancé en juillet 2014 un appel à candidatures pour expérimenter en région des platesformes locales de la rénovation énergétique de l'habitat privé.

Les plates-formes locales de rénovation énergétique de l'habitat privé ont pour objectif : d'accompagner le particulier dans son projet de rénovation ; de simplifier et unifier les processus au sein d'un service intégré.

En janvier 2015, le Syndicat Mixte du Pays des 6 Vallées a figuré parmi les 7 territoires lauréats à l’Appel à candidatures « Plate-forme de la rénovation énergétique » ainsi que : Communauté de Communes de l'île d'Oléron, Communauté d'Agglomération du Pays Châtelleraudais, Communauté d'Agglomération Grand Poitiers et en Deux-Sèvres avec une coordination par le Conseil Général des Deux-Sèvres, Communauté d'Agglomération du Niortais, Communauté d'Agglomération du Bocage Bressuirais et Communauté de Communes du Thouarsais.

Dans le cadre de cette expérimentation, les élus du Pays des 6 Vallées se sont fixés un objectif de 500 logements réhabilités sur 3 ans avec une augmentation progressive du nombre de rénovation au cours de ces 3 ans.

Quelques chiffres – Pays des 6 Vallées :

       50 906 habitants permanents ;

       3 Communautés de communes, 39 communes ;

       19 301 résidences principales ;

       95 % de maisons individuelles dont environ 51 % construites avant 1975 •       75 % de propriétaires occupants (résidences principales)

       Un objectif de 500 logements à rénover sur 3 ans.

■ Cap sur une rénovation énergétique massive grâce aux platesformes locales de la rénovation

Les plates-formes de rénovation en quelques chiffres :

       un objectif de 2 800 rénovations sur 3 ans ;

       un chiffre d’affaires prévisionnel pour les entreprises du bâtiment de 80 millions d’euros ;

       7 équipes d’accompagnement des ménages composées d’Espaces Information Energie, de conseillers techniques, d’ambassadeurs de l’énergie ;

       211 000 résidences principales concernées ; 490 000 habitants.

■ Une convention quadripartite Région – ADEME – Territoire

Les territoires pilotes signent une convention avec la Région, l’ADEME et l'ARTEE qui définit les modalités de collaboration entre ces partenaires et les collectivités pour faciliter la construction d’expérimentations de platesformes locales de rénovation énergétique de l’habitat.

D’une durée de 3 ans, elle doit permettre d’accélérer la rénovation énergétique de l’habitat :

       accompagner les ménages pour faciliter la prise de décision ;

       les orienter vers des travaux de rénovation lourde ;

       améliorer le financement des travaux de rénovation énergétique ;

       professionnaliser la filière pour maîtriser ses coûts et sa qualité.

Présentation de la plate-forme « rénovation énergétique de l'habitat privé » du Pays des 6 Vallées

Le Pays des 6 Vallées souhaite encourager la réalisation de travaux de performance énergétique dans les logements avec un enjeu de massification dans les 3 ans à venir et de maintenir l'activité des professionnels du bâtiment sur le territoire en partenariat avec la Région Poitou-Charentes et l'ADEME.

Le parcours du particulier

La plate-forme rénovation énergétique du Pays des 6 Vallées se traduit par la mise en place d’un guichet unique qui accompagnera les particuliers dans leur projet de réhabilitation. La mission principale de ce guichet sera de simplifier le parcours du particulier dans son projet :

Les enjeux de la plateforme rénovation énergétique

Avec le guichet unique du Pays des 6 Vallées, il est facile de rénover son logement pour :

      Réduire ses factures énergétiques et prévenir la précarité énergétique sur le territoire ;

      Améliorer le confort des occupants et valoriser la valeur immobilière du logement ;

      Préserver et développer l’emploi local dans le secteur du bâtiment, la rénovation énergétique pouvant générer des emplois locaux, durables et non délocalisables ;

Afin de répondre au mieux aux exigences de la rénovation énergétique, la Région mobilise des acteurs publics et privés de l’énergie et de la construction au montage et au développement de l’agence. L’Agence Régionale pour les Travaux d’Economies d’Energie est alors créée sous forme de Société d’Economie Mixte Locale (SAEML) pour permettre d'accompagner les particuliers dans la rénovation énergétique de leur logement.

■ Les partenaires d’ARTÉÉ



■ ARTÉÉ : comment ça marche ?

S’engager dans des travaux de rénovation énergétique peut parfois s’avérer compliqué pour les particuliers, ce qui limite le nombre d’opérations de rénovation énergétique dans l’habitat privé.

ARTÉÉ est donc un interlocuteur privilégié pour lever ces freins et inciter les particuliers à se lancer.

ARTÉÉ, un tiers de confiance :

Pour les particuliers et les professionnels, ARTÉÉ joue un rôle de tiers de confiance dans la réalisation des travaux de rénovation d’énergie. Elle réalise sur tout le territoire régional des prestations de services et de conseil afin de garantir la performance énergétique des habitations privées.

ARTÉÉ propose un accompagnement personnalisé facilitant la concrétisation des projets de rénovation énergétique.

ARTÉÉ, un tiers financeur :

ARTÉÉ va plus loin qu’une offre technique : elle propose en complément une offre de service, le financement partiel ou total des travaux, sous la forme d'un prêt à la rénovation énergétique. Ce prêt distribué par des réseaux bancaires partenaires sera complété par une offre de prêt proposée directement par ARTÉÉ dès que la loi l'autorisera.

ARTEE interviendra donc en complément des plates-formes locales de la rénovation énergétique de l'habitat privé dans le cadre de solutions de financement et d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour les particuliers.

■ Pourquoi engager dès maintenant la rénovation énergétique de son logement ?

Rénover son logement énergétiquement signifie aussi pour les propriétaires :

      réduire ses factures d'énergie tout en améliorant son confort en agissant sur l'isolation, la ventilation, la production et la régulation de chaleur ;

      anticiper le renchérissement du coût de l'énergie : depuis 10 ans, le gaz, le fioul domestique ou encore l'électricité ont subi une augmentation de près de 50 %, des hausses plus importantes sont prévues dans les 10 prochaines années ;

      préserver la valeur de son patrimoine : un logement bien isolé se vendra mieux, plus vite et plus cher qu'un logement mal isolé ;

      profiter d'un régime d'aides publiques avantageux : CITE[1] (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique pour les particuliers souhaitant acquérir des équipements de chauffage, des matériaux d’isolation, une pompe à chaleur…), Eco-PTZ[2] (éco-prêt à taux zéro jusqu’à 30 000 € par logement sur 10 ans pour effectuer des travaux d’isolation), aides régionales (isolation 10 000 toitures, micro-crédit régional 0 %« énergie verte », bonification dans le cadre des plates-formes locales de la rénovation jusqu'à 5000 €…) ;

      bénéficier en Poitou-Charentes d'un accompagnement personnalisé : plates-formes locale de la rénovation énergétique de l'habitat privé,

                                                      ARTÉÉ,                                     Espaces                                     Info-Energie...


Contacts presse Pays des 6 Vallées :

 

Virginie Fredon – chargée de mission Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 05 49 57 09 74 www.pays6vallees.com



Contacts presse Région Poitou-Charentes :

- Maryline Simoné, porte-parole, conseillère régionale

06 31 24 64 30 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

- Valérie Courrech, attachée de presse

06 15 56 12 84 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

- Ghislaine Désévédavy, attachée de presse

06 85 42 46 08 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 Plus d’info sur http://www.developpement-durable.gouv.fr/Le-credit-d-impot-transition.html

Plus d’info sur le prêt Eco-PTZ sur http://www.developpement-durable.gouv.fr/L-eco-pret-a-taux-zero-eco-PTZ,31877.html